Universite Populaire Agglomeration Moulinoise

Accueil » Conférences 2018-2019

Conférences 2018-2019

Publicités

LES MARDIS DE L’UPAM : 8 CONFERENCES

Désormais, les conférences auront lieu à l’amphithéâtre de la Salle des fêtes de Moulins

1 Place Maréchal de Lattre de Tassigny.

– Parking gratuit à partir de 18 H 00 –

Tarif : 3,50 € (adhérents) – 5,00 € (non-adhérents)

16 octobre 2018 Histoire et géographie du monothéisme

13 novembre 2018 Architecture – Construire pour comprendre

19 décembre 2018 Le Liban comment vous ne l’avez jamais connu :

les plus beaux poissons fossiles du Proche Orient

08 janvier 2019Le Japon : histoire et culture

05 février 201950 ans de recherches sur les arts et traditions populaires en Bourbonnais

05 mars 2019 Odilon Redon, peintre symboliste

09 avril 2019Le polythéisme grec

07 mai 2019L’histoire catalane

 


 

16/10/18 : M. Gérard NAUDY

Histoire et Géographie du monothéisme

A la lumière des dernières recherches historiques et des récentes théories avancées en la matière, il sera ici question de comprendre les origines du monothéisme, à la fois géographiques (Pourquoi le Proche-Orient ? Le désert ?) et historiques : est-ce que ce ne sont pas les religions qui ont créé les prophètes ?

Comment la naissance de l’écriture et le cheval ont favorisé le monothéisme ?

 

 


 

13/11/18 : M. Emmanuel BAILLIA

Architecture – Construire pour comprendre

« Construire pour comprendre », nous reprendrons la devise du chantier médiéval de Guédelon, mais ici en construisant des maquettes didactiques.

Ainsi, nous comprendrons l‘évolution des techniques de construction des temples égyptiens, grecs, des basiliques et aqueducs romains, des églises médiévales, des maisons à pans de bois, du pont Boutiron à Vichy et de l’église Sainte Bernadette du Banlay tous deux en béton armé, au pont en béton post-contraint de Villeneuve sur Allier.

 

 


19/12/18 : M. Andrea VALLI

Le Liban comment vous ne l’avez jamais connu :

les plus beaux poissons fossiles du Proche Orient

Le Liban, pays d’histoire et de cèdres, est aussi très célèbre par une particularité méconnue par la plupart du public : ses magnifiques poissons fossiles, qui datent de l’âge des dinosaures.

Connus à partir du III-IVe siècle (ils auraient été signalés par Eusèbe de Césarée – 265-339 – dans ses écrits !), ces « poissons de pierre » ont été cités et figuré dans les ouvrages des savants occidentaux à partir du XVIe siècle et ils sont encore objet d’étude et de recherche.

En effet, par leur qualité de préservation et par la quantité des spécimens collectés (des milliers d’individus, appartenant à plus de 150 espèces différentes), ils constituent un patrimoine incontournable pour comprendre l’évolution de la faune ichtyenne actuelle. Les premiers spécimens connus de plusieurs groupes modernes côtoyaient les représentants de groupes plus archaïques, qui disparaitront à la fin de l’ère des dinosaures, ou quelques millions d’années plus tard.

À travers les images de ces fossiles exceptionnels, venez découvrir les habitants des mers anciennes, avant la formation de notre Méditerranée.


08/01/19 : M. Jean-François LAMPIN

Le Japon : histoire et culture

La conférence appréhendera les grands traits de l’histoire du pays de Soleil levant et éclairera le syncrétisme religieux spécifique qui s’y est formé.

 

 


05/02/19 : M. Frédéric PARIS

50 ans de recherches sur les arts et traditions populaires en Bourbonnais

Depuis 1969, l’association La Chavannée recueille la mémoire paysanne sous toutes ses formes : chansons et histoires de tradition orale, gestes divers, parlers, costumes…

Les premières recherches ont privilégié les témoins de la vie rurale avant 1914. Mais le domaine des « arts et traditions populaires » est vaste et la collecte s’effectue, aujourd’hui comme hier, auprès des gens du pays comme en archives, croisant sources orales et écrites.

Ménétriers, paysans et artisans du Bourbonnais seront évoqués à travers un diaporama commenté, illustré d’extraits sonores.

Est-il besoin d’ajouter que Frédéric Paris aura quelques instruments de musique à portée de main ?

 


05/03/19 : Mme Marie-Hélène ADAM

Odilon Redon, peintre symboliste

« Cette conférence est née de la rencontre avec Odilon Redon (lors d’une exposition en Avignon en 2004 puis au Petit Palais à Paris en 2011), qui par un parcours pictural tout à fait singulier nous amène à traverser l’ombre et le noir pour déboucher sur la lumière et sur l’éclat de la beauté et la vie. »

« J’ai fait un art selon moi. Je l’ai fait avec les yeux ouverts sur les merveilles du monde visible, et, quoi qu’on en ait pu dire, avec le souci constant d’obéir aux lois du naturel et de la vie ». « Je l’ai fait aussi avec l’amour de quelques maîtres qui m’ont induit au culte de la beauté » Odilon Redon (1840-1916), A Soi-Même.

 


09/04/19 : M. Jean François LAMPIN

Le polythéisme grec

Doit-on parler de la religion grecque au singulier ou au pluriel ? Les figures divines sont nombreuses et paraissent parfaitement caractérisées. Et pourtant, chaque lieu de culte attribue à certaines un profil spécifique.

Comment fonctionne donc cette représentation des dieux ?

 

 

 


07/05/19 : Mme Florentine PLANAS

L’histoire catalane

Après un panorama général sur l’Espagne riche par ses multiples facettes, la Catalogne nous sera contée.

Nous regarderons comment cette région a su traverser les siècles en gardant sa propre identité jusqu’à tenter de devenir une nation à part entière.

Outre son histoire et les particularismes de la société catalane, nous verrons notamment son architecture, ses poètes, écrivains, auteurs, sans oublier sa gastronomie et ses diverses traditions.

Publicités